Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

La Chine ouvre ses frontières à la viande bovine

réservé aux abonnés

Marchés mondiaux - La Chine ouvre ses frontières à la viande bovine
Les importations totales en Chine continentale et à Hong Kong ont représenté 2,56 millions de tonnes-équivalent carcasse en 2019, soit +36 % par rapport à 2018. © J. Chabanne

Depuis la flambée des prix du porc et le manque de disponibilités de la viande de porc dans certaines régions, les consommateurs chinois se tournent de plus en plus vers la viande bovine. En deux ans, le nombre de pays autorisés à en exporter en Chine a augmenté de moitié.

En lien direct avec l’émergence de la peste porcine africaine (PPA) dans le pays en 2018, l’incitation à consommer de la viande bovine se renforce en Chine. La production intérieure ne permettant pas de couvrir les besoins de la population, l’empire du Milieu ouvre de plus en plus ses frontières et se positionne, en 2019, comme premier importateur mondial de viande bovine, loin devant les États-Unis ou le Japon.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
11%

Vous avez parcouru 11% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct

Hors Série - Eau et Irrigation - réponses à ceux qui veulent couper les vannes

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Le vêlage : Complications du vêlage, maladies des nouveaux-nés et colostrum

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Maladies parasitaires du mouton 4ème edition

29€

Disponible

AJOUTER AU PANIER