« Au nom des producteurs de lait qu’elles représentent et en qualité de transformateurs agissant sur l’ensemble de la chaîne du lait, les coopératives laitières alertent sur la nécessaire prise en compte, par les distributeurs, des hausses des coûts, tant à l’amont qu’à l’aval de la filière », a déclaré la Coopération agricole dans un communiqué diffusé le 6 janvier 2022, alors que les négociations commerciales sont en cours.

À lire aussi : Crise, « Faillites » en vue dans les élevages laitiers, prévient l’Apli (20/12/2021)

Malgré Egalim 2, des négociations « tendues »

Reconnaissant « l’intérêt » de la loi pour protéger le revenu des agriculteurs, dite « Egalim 2 », la Coopération laitière parle de négociations commerciales pour le moins « tendues ». La prise en compte de l’inflation est pourtant indispensable pour « maintenir la filière laitière à flot », rappelle-t-elle.

À lire aussi : Loi Egalim 2, la hausse des charges entrave les négociations commerciales (16/12/2021)

Raphaëlle Borget