Sur le volet agricole de France Relance, Julien Denormandie, en visite hier dans l’abattoir Gexal à Perrigny dans le Jura, annonçait allouer 130 millions d’euros au plan de modernisation des abattoirs. Dans un communiqué le jour même, la Conf’ ne s’estime pas convaincue par le discours du ministre de l’Agriculture. « Sans choix politique clair, nous courons le risque de voir ces 130 millions d’euros siphonné...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
24%

Vous avez parcouru 24% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !