« Après un bref rafraîchissement ce dimanche et surtout ce lundi [3 août 2020] avec un “pic” de fraîcheur légèrement sous les normales de saison, la chaleur reviendra en force, grimpant rapidement en intensité entre le mercredi 5 août 2020 et le week-end prochain », prévient .MeteoNews dans un communiqué de presse diffusé le dimanche 2 août 2020.

> Consultez votre météo personnalisée sur le site de Lafranceagricole.fr

Sur une période d’au moins cinq jours

Pour les jours suivants, MeteoNews prévoit une augmentation des températures sur une période plus longue que la semaine dernière : « Au moins cinq jours, voire plus. Quant aux thermomètres, ils pourraient afficher 35 à 40 degrés sur les trois quarts du pays ! Les seuils de canicule pourraient être atteints, voire dépassés. Cette prévision, plutôt fiable, demande à être affinée de jour en jour. »

Le début de l’été météorologique s’est déroulé dans des conditions assez classiques. Le premier pic caniculaire a eu lieu à la fin de juillet. « Les 40 degrés ont été atteints et dépassés jusqu’au nord de la Loire… pour le deuxième été consécutif ! constate MeteoNews. Atteindre ou dépasser 35 degrés au nord de la Loire est censé se produire une fois tous les deux ou trois étés. »

Le seuil des 35°C franchi au nord de la Loire

Or, selon MeteoNews, c’est la douzième fois en douze ans que ce seuil est franchi au nord de la Loire. « Et des valeurs plus élevées évidemment au sud du fleuve. Un signe du réchauffement climatique ? Un pic de chaleur en lui-même, aussi fort soit-il, non. Sa répétition comme c’est le cas notamment depuis les années 2000, oui ! »

À lire aussi : Réchauffement climatique, deux fois plus de vagues de chaleur d’ici à 2050 (26/06/2020)

Parmi les températures records relevées lors de ce pic de chaleur à la fin de la semaine dernière, MeteoNews rapporte :

  • Jusqu’à 42,6 degrés ce samedi 1er août à Montclus, dans le Gard et quelques records mensuels, voire plus rarement annuels localement en Provence ;
  • Jusqu’à 41,9 degrés à Balbigny, dans la Loire, vendredi 31 juillet et localement plus de 40 degrés dans l’Île-de-France ;
  • Jusqu’à 41,9 degrés à Socoa, dans les Pyrénées-Atlantiques jeudi 30 juillet.
Éric Roussel