Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

La lutte contre les plantes invasives demande plus de moyens

réservé aux abonnés

Ambroisie, renouée,…  - La lutte contre les plantes invasives demande plus de moyens
L’ambroisie à feuille d’armoise (Ambrosia artemisiifolia) fait partie des espèces invasives qui peuvent être rencontrées dans les milieux agricoles. © Crapon/GFA

Dans leur rapport d’information sur la prolifération des plantes invasives, les députés rapporteurs estiment nécessaire un « réel effort financier » de la part de l’État. Ils demandent notamment de multiplier par dix les crédits publics pouvant être mobilisés sur le sujet.

Ambroisie, berce du Caucase, renouée du Japon, séneçon du cap… Plusieurs plantes invasives sont présentes dans les milieux agricoles. Pour lutter contre leur prolifération, une mission d’information a été conduite par l’Assemblée nationale. Les députés ont rendu leur rapport le 21 juillet 2021.

Leviers financiers

Ils ont émis une liste de 23 recommandations, parmi lesquelles :

  • Multiplier par dix les crédits dédiés à la connaissance et préservation de la biodiversité (sous-action 5 de l’action 7 du programme 113 « Paysages, eau et biodiversité »). Les rapporteurs « jugent nécessaire qu’un réel effort financier soit entrepris par l’État afin de se renforcer l’efficacité de la politique nationale de lutte contre les plantes invasives ».
  • Créer un fonds d’urgence pour intervenir rapidement contre les plantes invasives émergentes sur un territoire déterminé. Pour les rapporteurs, il « devrait être spécialement consacré à la lutte contre la présence d’une nouvelle espèce exotique envahissante, qu’elle soit interdite par la réglementation ou que son potentiel invasif ait été établi ».
  • Financer un programme de recherche-action Invabio 2. Un premier volet (2,7 millions d’euros) avait été mis en place entre 2000 et 2006, avec une orientation vers la connaissance des invasions. Les rapporteurs jugent « opportun d’inscrire le second sur le modèle “recherche-action” », pour partager et valider scientifiquement les expériences de gestion de ces plantes invasives.

Améliorer la sensibilisation auprès des agriculteurs

Les députés recommandent également de :

  • Encourager la diffusion des connaissances et des expériences de gestion. Cela pourrait passer par des guides de bonnes pratiques, et la poursuite des travaux de recensement menés par le centre de ressources espèces exotiques envahissantes. « L’absence d’informations validées scientifiquement sur les protocoles de gestion peut donner lieu à des opérations de lutte contre-productive (mauvais traitement des déchets entraînant un risque de dissémination des propagules) », soulignent les députés.
  • Dresser un état des lieux de la gestion des plantes invasives sur les terres en jachère, notamment agricoles. « Bien que le préfet puisse prévoir par arrêté l’obligation d’arrachage de ces plantes, une meilleure sensibilisation auprès des agriculteurs au type d’espèces qu’ils peuvent rencontrer est nécessaire », estiment-ils.

> À lire aussi : Comment sont encadrées neuf espèces invasives (30/06/2021)

Hélène Parisot
Des moyens humains et financiers élevés

« Jusqu’il y a tout juste dix ans, un certain nombre d’opérations d’éradication impliquait l’utilisation de produits phytosanitaires, tel le glyphosate, qui se sont avérés nocifs », peut-on lire dans le document. À ces méthodes, progressivement abandonnées, sont désormais « privilégiées des techniques mécaniques ou manuelles, plus respectueuses des milieux naturels et de la santé ». Un travail qui se révèle toutefois « long et laborieux », qui a des coûts financiers élevés, et nécessite « des moyens humains importants ».

Entreprises de l’économie sociale et solidaire, volontaires en service civique, condamnés à des travaux d’intérêt général, orientation des demandeurs d’emploi… Les députés recommandent de « promouvoir les chantiers d’insertion pour la gestion des plantes invasives ».

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités


Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !