Les prix du colza s'affichaient en hausse hier, "passant ainsi rapidement du support de 575 €/t à la fin de la semaine dernière à la résistance des 600 €/t hier soir", souligne Agritel.

Mercredi 30 novembre 2022 sur Euronext, la tonne de colza a clôturé à 599,75 euros sur l'échéance de février (+13,75 euro par rapport à la clôture précédente) et à 601 euros sur celle de mai (+11,75 euros).

Au Canada,  Statcan va publier ce vendredi sa dernière estimation de production de canola. "Elle est attendue autour de 19.1 millions de tonnes, avec toutefois des teneurs en huile jugées comme faibles cette année", rapporte Agritel.

Les cours du palme cèdent un peu de terrain sur Kuala Lumpur.

Ce jeudi 1er décembre 2022, vers 11h, la tonne de colza perdait 14,00 euros sur l'échéance de février s'établissant à 585,75 euros et 12,50 euros sur celle de mai, à 588,50 euros.

À Chicago, le soja a "tiré son jeu"

À Chicago, en novembre, seul le soja a "tiré son épingle du jeu" avec une hausse de 4%, indique Agritel. Hier, le soja a progressé de 10 cents sur le marché américain, "sur des considérations techniques après une nouvelle vente journalière de 136 000 t de soja à la Chine", complète Sitagri.

Les prix du pétrole "ont poursuivi leur reprise entamée au cours des deux séances précédentes, rapporte Sitagri. Les cours restent soutenus par des stocks US hebdomadaires en baisse et par un recul du dollar." Selon l'analyste, "la hausse reste toutefois limitée par des indices manufacturiers et des services chinois sur leurs plus bas niveaux depuis sept mois. Les marchés se concentrent maintenant sur la réunion Opep+ de dimanche."

Le pétrole s’affiche ce matin à 80,40 USD le baril "sans grands changements", commente Agritel.