La première chose à faire est de consulter à la mairie le plan local d'urbanisme (PLU) ou le plan d'occupation des sols (POS) pour connaître le zonage et s'assurer qu'il est possible de construire dans cette zone. En effet, en zone agricole, seules sont admises les constructions agricoles ou nécessaires à l'agriculture, comme la maison d'habitation de l'exploitant sous certaines conditions.

Si la bâtisse envisagée est située dans une zone constructible, le voisin peut demander un permis de construire. Il faudra cependant qu'il se plie à la règle de réciprocité. Celle-ci lui impose de respecter la même distance que celle imposée à votre élevage vis-à-vis des tiers. Cette distance est variable selon que vous êtes au règlement sanitaire départemental (RDS propre à chaque département) ou soumis à la législation installation classée (100 mètres). Dans les deux cas, avec un recul de 120 mètres, votre voisin respecte la réglementation.

Par ailleurs, il va être difficile de s'opposer au projet en invoquant le futur projet d'implantation d'une étable. Les distances qui s'imposent concernent un recul vis-à-vis de bâtiments existants et non pas de bâtiments à venir. Concernant votre cas précis, vous pouvez consulter la chambre d'agriculture de votre département.