Depuis le 1er janvier 2015, l’assuré qui souhaite bénéficier d’une pension de vieillesse dans n’importe quel régime doit mettre fin à l’ensemble de ses activités pour lesquelles le droit à une retraite est ouvert (article L.161-22 du code de la sécurité sociale). Donc, a priori, vous serez obligé d’arrêter votre activité agricole. La seule faveur accordée au retraité agricole est de poursuivre l’exploitation d’une parcelle de subsistance. Par ailleurs, le cumul emploi-retraite est autorisé, mais seulement sous certaines conditions (notamment avoir atteint l’âge légal de départ à la retraite, reprise en tant que salarié…). Nous vous conseillons de prendre contact avec votre caisse de MSA, qui étudiera votre dossier dans le détail.

[summary id = "10050"]