En attendant le projet de réforme des retraites, reporté en raison de l’épidémie de Covid-19, le gouvernement a soutenu la loi 2020-839 des sénateurs André Chassaigne et Huguette Bello, permettant aux chefs d’exploitation, actuels retraités ou futurs retraités, de bénéficier d’un niveau minimal de retraite égal à 85 % du Smic net agricole pour une carrière complète, au lieu de 75 % aujourd’hui.

Cette mesure entrera en vigueur à une date fixée par décret, et au plus tard le 1er janvier 2022, a indiqué Julien Denormandie, le ministre de l’Agriculture. Il sera possible de procéder aux revalorisations dès que les aménagements techniques, qui doivent être réalisés par la Mutualité sociale agricole, seront opérationnels.

(JO Sénat, 8 octobre 2020).

[summary id = "10050"]