Quinze agriculteurs de Picardie et Normandie livrant leurs betteraves à Saint Louis Sucre ont annoncé leur projet de création d’une organisation de producteurs (OP), Avenir Sucre, qui se présente comme une alternative aux deux autres OP annoncées des betteraviers de Roye (Somme) et d’Etrépagny (Eure). « Contrairement à celles-ci, notre structure est complètement indépendante de la CGB. Nous ne souhaitons pas opé...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
51%

Vous avez parcouru 51% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !