C’est l’un des outils de désherbage mécanique les plus connus pour les céréales. La herse étrille est composée de plusieurs rangées de dents montées sur ressort. Ces dernières sont espacées de 2 à 3 cm. Avec l’avancement du tracteur, les dents vont vibrer, ce qui va déchausser les adventices.

La herse étrille travaille à environ 2 cm de profondeur et jusqu’à 4 cm sur une intervention en prélevée. Les machines présentes sur le marché sont souvent disponibles dans de grandes largeurs. En effet, le besoin de traction est très faible (entre 7 et 10 ch/m) et l’outil est très léger.

Les réglages sont nombreux : vitesse d’avancement, profondeur de travail, inclinaison des dents et surtout pression appliquée sur celles-ci.

Suivant le stade d’intervention, il faut trouver un compromis pour l’agressivité, afin d’atteindre le maximum d’adventices tout en limitant les risques pour la culture. La herse étrille peut s’utiliser en prélevée, puis à partir du stade 2-3 feuilles, et jusque assez tard dans la saison sans prendre trop de risques. Son impact sera efficace sur des adventices très jeunes et jusqu’au stade 1 à 2 feuilles. L’intervention doit se faire sur un sol ressuyé, nivelé et rappuyé pour assurer un bon travail. La présence trop importante de résidus en surface peut entraîner des bourrages ou des paquets. Le pouvoir de pénétration dans les sols battants reste faible, limitant son efficacité en cas de croûte.

 

Coût : entre 900 et 1 200 € par mètre linéaire.