Donner une seconde vie à son bâtiment vacant depuis l’arrêt de la production laitière en 2008, c’est le pari de Fabien Redoutet, céréalier sur 230 ha à Marey-sur-Tille, en Côte-d’Or. En 2016, il a reconverti sa stabulation en un petit atelier de 230 poules pondeuses. Il se compose de deux parties indépendantes de 35 m2 chacune, dotées d’un parc extérieur de 2 500 m2. Leur utilisation en alternance...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
1%

Vous avez parcouru 1% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !