À l’échelle de la planète le premier semestre de 2020 a été le deuxième plus chaud jamais enregistré. C’est ce qu’indique Météo-France. En effet, selon les données de la Nasa, on note une « anomalie de température de +1,12°C ». Le premier semestre de 2020 se situe donc juste derrière janvier-juin 2016. Météo-France ajoute que ce premier semestre de 2020...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
51%

Vous avez parcouru 51% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !