Lorsque Jean Jouzel, expert au Giec, a pris le micro lors du comice des innovations de l’Institut de l’élevage (Idele), il a reconnu que le public de professionnels qui lui faisait face était conscient des conséquences du réchauffement climatique. L’adaptation à la sécheresse et aux fortes chaleurs fait partie du quotidien des éleveurs et de leurs conseillers.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
14%

Vous avez parcouru 14% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !