Un décret du 31 octobre 2019 modifie les critères d’accès au fonds national de gestion des risques en agriculture (FNGRA, ex-fonds des calamités) pour 2018. « Les pertes subies par l’exploitant ayant demandé l’aide doivent également s’élever, au minimum, à 11 % de la valeur du produit brut de l’exploitation pour les sécheresses sur prairies intervenues sur la campagne de production de...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
60%

Vous avez parcouru 60% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !