Promouvoir l’agroécologie est l’objectif du référentiel publié le 27 juillet 2021 par la Confédération paysanne. Elle l’a rédigé avec L’Associazione Rurale Italiana (Italie), Eco Ruralis (Roumanie), EHNE-Bizkaia (Espagne), le Mouvement d’Action Paysanne (Belgique) et le Norwegian Farmers and Smallholders Union (Norvège), avec le soutien de La Coordination européenne Via Campesina.

Cadrer la formation des promoteurs de l’agroécologie

Ce référentiel de compétences s’adresse aux « paysannes et paysans qui souhaitent œuvrer au développement de l’agroécologie paysanne » et aux « militants, bénévoles, formateurs ou salariés de structures de développement agricole ».

Ces organisations définissent « l’agroécologie paysanne » comme « un processus permanent vers une agriculture plus autonome et soutenable, non excluant, qui permet à quiconque de s’engager sur ce chemin ».

De manière plus précise, le document reprend une déclaration de La Coordination européenne Via campesina de 2014 qui explique que l’agroécologie est en partie un « processus qui se tourne vers une agriculture basée sur l’autonomie paysanne, indépendante vis-à-vis du pétrole et des autres énergies fossiles ; qui protège les paysages, sans OGM, brevets, ni intrants artificiels ».

Alexis Marcotte