Le gouvernement a annoncé la mise en place d’un fonds de solidarité à destination des petites entreprises touchées par les conséquences du coronavirus. Un décret du 30 mars 2020 apporte des précisions sur les conditions pour pouvoir bénéficier de ce coup de pouce de 1 500 euros. Une aide supplémentaire de 2 000 euros peut également être attribuée, sous conditions.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
8%

Vous avez parcouru 8% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !