En raison de la nouvelle crise sanitaire liée au Covid-19, la Mutualité sociale agricole (MSA) réactive son dispositif en ligne de demande d’arrêts de travail : declare2.msa.fr. Ce service s’adresse aux assurés de la MSA (exploitants ou salariés agricoles) qui présentent un risque de développer une forme grave d’infection au Covid-19.

Il est destiné aux personnes vulnérables ne bénéficiant pas de l’activité partielle et ne pouvant pas totalement travailler et ne bénéficiant pas des mesures de protection nécessaires sur le lieu de travail (désinfection et nettoyage du poste de travail, isolement, adaptation des horaires, etc.). L’arrêt de travail sera valable jusqu’au 31 décembre 2020.

Qui sont les personnes vulnérables ?

Quand on parle de personnes vulnérables, il faut l’entendre au sens du décret 2020-1365 du 10 novembre 2020. Ce décret liste les populations concernées :

  • les personnes âgées de 65 ans ou plus ;
  • les personnes ayant des antécédents cardio-vasculaires ;
  • les personnes ayant un diabète non équilibré ou présentant des complications ;
  • les personnes présentant une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale : (broncho-pneumopathie obstructive, asthme sévère, fibrose pulmonaire, syndrome d’apnées du sommeil, mucoviscidose notamment) ;
  • les personnes présentant une insuffisance rénale chronique dialysée ;
  • les personnes atteintes de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie) ;
  • les personnes présentant une obésité (indice de masse corporelle (IMC) > 30 kg/m2) ;
  • les personnes atteintes d’une immunodépression congénitale ou acquise ;
  • les personnes atteintes de cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins ;
  • les personnes présentant un syndrome drépanocytaire majeur ou ayant un antécédent de splénectomie ;
  • les femmes au troisième trimestre de la grossesse ;
  • les personnes atteintes d’une maladie du motoneurone, d’une myasthénie grave, de sclérose en plaques, de la maladie de Parkinson, de paralysie cérébrale, de quadriplégie ou hémiplégie, d’une tumeur maligne primitive cérébrale, d’une maladie cérébelleuse progressive ou d’une maladie rare.

La MSA précise que « ce service n’est pas un service en ligne de déclaration des personnes présentant des symptômes du coronavirus qui relèvent des arrêts de travail prescrit par un médecin. »

Éric Young