Même si la balance commerciale des produits laitiers n’a jamais été favorable aux Canadiens face à l’Union européenne (UE), une clause du Ceta (1) a mis particulièrement à mal le secteur depuis sa mise en place en septembre 2017. Le Canada s’est en effet engagé à importer progressivement jusqu’à 17 700 tonnes de fromages européens, dont 16 000 t de « fromages fins ...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
17%

Vous avez parcouru 17% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !