« Les cours des broutards, bien qu’en dessous des niveaux de 2018 et de 2019, se maintiennent globalement », informe Philippe Chotteau, responsable du département de l’économie à l’Idele (Institut de l’élevage) lors d’un point de conjoncture le 9 avril 2020.
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
26%

Vous avez parcouru 26% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !
Votre analyse du marché - Bovins maigres

Léger rebond

Le remplissage de deux bateaux à destination du Quatar et de la Tunisie a donné un peu de souplesse dans les échanges d’animaux cette semaine, sans pour autant impulser un renversement de tendance des prix face à des marchés italien et espagnol toujours très peu actifs.