Le 20 avril 2020, dans une note d’étape, le préfet Pierre-Etienne Bisch, coordinateur interministériel du plan de réduction de l’utilisation des produits phyto, fait un constat d’échec des premiers plans Ecophyto dont la « trop lente montée en puissance a plutôt conforté le système en place sans l’engager dans une évolution durable ».
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
11%

Vous avez parcouru 11% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !