Pour ses estimations du mois de juillet, le Conseil international des céréales (CIC) a revu à la baisse de 13 Mt sa prévision de production mondiale totale de céréales (blé et céréales secondaires) en 2020-2021, à 2 225 Mt. Cela s’explique principalement par des baisses en blé, notamment aux États-Unis, dans l’Union européenne (UE) et en Russie, ainsi qu’en maïs aux É...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
37%

Vous avez parcouru 37% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !