Depuis le 1er décembre 2017, « le courant jet ou jet-stream se positionne plus au sud que d’habitude, décrit Météo-France dans son communiqué publié hier, le 22 janvier 2018. Ce qui explique les perturbations récurrentes et parfois tempétueuses que nous avons connues : Ana, Bruno, Carmen, David et Eleanor entre autres. »
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
27%

Vous avez parcouru 27% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !