Le mois de mai s’achève avec une température plus chaude que la normale de 1,5°C. Il signe ainsi une série inédite de 12 mois consécutifs plus chauds que la normale de référence 1981-2010. C’est ce qu’indique Météo-France dans une note. L’indicateur thermique (1) en France reste en effet plus élevé que la normale (2) depuis juin 2019.

> À lire aussi : « Des sols un peu moins secs depuis début mai » (26/05/2020)

Un excédent thermique de 1,8°C depuis juin 2019

Les douze derniers mois ont été les 12 mois glissants les plus chauds en France depuis le début des mesures avec un excédent thermique de 1,8°C depuis juin 2019.

© Météo-France

Le précédent record sur 12 mois glissants a été observé précédemment entre juin 2006 et mai 2007 avec une anomalie de +1,7°C.

À lire aussi : Votre météo personnalisée

O. D.

(1) moyenne des températures moyennes de 30 stations représentatives en métropole.

(2) moyenne de référence 1981-2010.