La proposition de budget, dévoilée le 2 mai par la Commission européenne, ne fait pas de cadeau à l’agriculture. Pour compenser le Brexit et financer les nouvelles priorités (défense…), Bruxelles propose de piocher allégrement dans les politiques historiques de l’Union. La Pac ne représenterait plus que 30 % de son budget. Elle serait dotée de 365 milliards d’euros (mds €), en euros courants, sur...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
18%

Vous avez parcouru 18% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !