Les ministres de l’Agriculture de la France, de l’Espagne, de l’Irlande et du Portugal, ainsi que les représentants de la Finlande et de la Grèce se sont réunis, le 31 mai 2018, à Madrid pour évoquer le budget de la Pac pour la période 2021-2027. Ils ont signé une déclaration conjointe exigeant l’augmentation du budget de la Pac à son niveau actuel.

« Nous avons besoin d’un budget au moins équivalent à celui d’aujourd’hui, a déclaré Stéphane Travert. La baisse proposée par la Commission fait peser un risque sans précédent sur la viabilité de nos exploitations agricoles. »

Un accord ouvert aux autres pays

Cet accord sera présenté lors de la session du conseil des ministres de l’Agriculture de l’Union européenne, le 18 juin prochain à Luxembourg. Les six ministres espèrent d’ici là, avoir rallié à leur cause d’autres États membres.

« Cet accord est ouvert aux autres pays que nous espérons voir se joindre à ce front qui naît aujourd’hui à Madrid », a souligné la ministre de l’Agriculture espagnole, Isabel Garcia Tejerina.

Marie Salset avec l’AFP