« Le virus de la grippe aviaire est désormais présent en Belgique, chez les oiseaux sauvages », affirme l’Agence belge pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca), dans un communiqué de presse publié le 14 novembre 2020.

Cette déclaration fait suite à la découverte de trois oiseaux sauvages testés positifs au virus de l’influenza aviaire hautement pathogène H5N8 à Ostende, dans l’ouest du pays. Ces résultats ont été confirmés le 13 novembre par Sciensano, l’institut scientifique belge de santé publique.

À lire aussi : La grippe aviaire frappe des élevages anglais et allemands (09/11/2020)

Des mesures de prévention supplémentaires

En conséquence, à compter du 15 novembre 2020, David Clarinval, ministre belge de l’Agriculture, étend aux particuliers l’obligation de confiner les volailles ou de les protéger avec un filet.

« Cette mesure permet d’éviter les contacts avec les oiseaux sauvages, qui pourraient transmettre le virus », précise l’Afsca. Par ailleurs, « les rassemblements de volailles tels que les marchés publics, les expositions, les concours, les foires, sont momentanément interdits dans le cadre des mesures contre le coronavirus ».

L’Afsca enjoint les propriétaires de volailles à contacter immédiatement leur vétérinaire en cas d’augmentation de la mortalité, « ou tout autre symptôme lié à la maladie ». Un numéro vert (1) est également à la disposition des personnes découvrant « un oiseau sauvage (espèces aquatiques) mort dans la nature ».

À lire aussi : Alerte renforcée à la grippe aviaire dans 46 départements français (05/11/2020)

Vincent Guyot

(1) Numéro vert : 0800/99 777.