En semaine 13, du 23 au 27 mars 2020, « 12 000 agneaux seulement ont été abattus au lieu des 100 000 prévus », constate Michèle Boudoin, la présidente de la Fédération nationale ovine (FNO). Jusqu’à la semaine 17, du 20 au 24 avril 2020, près de 100 000 agneaux français par semaine auraient dû être abattus. Résultat, des milliers d’agneaux se retrouvent...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
9%

Vous avez parcouru 9% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !