« Depuis plusieurs semaines, les prix de vente des broutards ne cessent de baisser, et ce, de façon totalement décorrélée des réalités du marché, avance Christian Bajard, éleveur dans la Saône-et-Loire et coordinateur du Berceau des races à viande du Massif central (1). Rappelons que pour 2020, les exportations vers l’Italie sont stables par rapport à 2019, et même en hausse sur la semaine pré...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
11%

Vous avez parcouru 11% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !