Près de 4,5 millions d’euros ont été engagés par la MSA pour l’aide au répit en 2017, pour aider environ 3 500 agriculteurs en situation de burn-out ou d’épuisement professionnel. Les premiers dossiers d’aides au répit ont été pris en charge par la MSA au début de 2017. À la fin de 2016, le gouvernement avait alloué une enveloppe exceptionnelle de 4 millions d’euros pour...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
39%

Vous avez parcouru 39% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !