Le GIP Pulvés est mort, vive le GIP Pulvés ! Comme prévu lors de sa création, l’organisme technique désigné par le ministère en charge de l’Agriculture pour animer et coordonner le contrôle technique des matériels d’application de produits phytopharmaceutiques a cessé d’exister le 31 décembre 2018. Il aura fallu presque quatre mois pour lui trouver un remplaçant. Il faut dire que les...
Contenu réservé aux abonnés de La France Agricole
pour vous connecter et poursuivre la lecture
25%

Vous avez parcouru 25% de l'article

Poursuivez la lecture de cet article
en profitant d’1 mois de découverte à La France Agricole
(Offre sans engagement, réservée aux personnes non abonnées)
  • > Accédez à tous les articles
  • > Recevez les 2 newsletters
  • > Recevez 4 numéros chez vous
J'en profite !