Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

54 députés de LREM demandent une interdiction

© Cédric Faimali/GFA

Quelque 54 des 310 députés de la République en marche (LREM) ont demandé dans une tribune au journal Le Monde, mise en ligne dimanche, l’interdiction « le plus rapidement possible » du glyphosate dans l’Union européenne, au nom de « la santé de tous ».

« La France votera contre le renouvellement de son utilisation pour dix ans et nous nous félicitons de la position responsable de notre pays », font valoir les signataires, parmi lesquels Matthieu Orphelin, ex-bras droit de Nicolas Hulot dans sa fondation, Sandrine Le Feur, agricultrice, le professeur en médecine Jean-Louis Touraine ou encore l’ex-ministre de l’Écologie Barbara Pompili.

« Sortir du glyphosate, tout en accompagnant comme il se doit les agriculteurs dans cette transition, dans un calendrier court et réaliste, est un bon compromis », écrivent-ils, en avançant non seulement l’argument de la santé mais aussi celui du bien de la planète.

« Un système à bout de souffle »

Ils demandent aussi de voter contre le glyphosate « pour accompagner notre agriculture : parmi les défenseurs du glyphosate, l’argument qui revient en boucle est qu’il évite les passages mécaniques avant la mise en culture suivante. C’est effectivement le cas. Mais que voulons-nous vraiment ? Continuer dans un système totalement dépendant des produits chimiques et qui arrive à bout de souffle — un système qui rend les agriculteurs asservis à l’agro-industrie — ou alors inventer une agriculture d’excellence, qui combine qualité nutritionnelle, respect de l’environnement et santé publique ? » demandent-ils, convenant qu’« il est de notre devoir d’accompagner les agriculteurs dans cette transition » pour remplacer ce produit.

Cette tribune est publiée alors que s’est formée la semaine dernière à l’Assemblée une mission d’information sur les produits phytosanitaires, composée d’élus de toutes tendances issus des commissions des affaires économiques, sociales, et du développement durable, où siège notamment Matthieu Orphelin.

Qui sont les députés signataires ?

Sandrine Le Feur, Jean-Charles Larsonneur, Barbara Pompili, Bérangère Abba, Gaël Le Bohec, Jean-Luc Fugit, Laurence Maillart-Méhaignerie, Matthieu Orphelin, Gabriel Attal, Saïd Ahamada, Patrice Anato, Christophe Arend, Didier Baichère, Frédéric Barbier, Danielle Brulebois, Lionel Causse, Emilie Chalas, Annie Chapelier, Fannette Charvier, Mireille Clapot, Jean-Charles Colas-Roy, Yolaine de Courson, Nicole Dubré-Chirat, Jacqueline Dubois, Frédérique Dumas, Loïc Dombreval, Catherine Fabre, Laurence Gayte, Joël Giraud, Christine Hennion, Sandrine Josso, Hubert Julien-Laferrière, Yannick Kerlogot, Annaïg Le Meur, Fabrice Le Vigoureux, Marion Lenne, Marjolaine Meynier-Millefert, Jean-Michel Mis, Sereine Mauborgne, Sandrine Mörch, Sophie Panonacle, Anne-Laurence Petel, Cécile Rilhac, Véronique Riotton, Xavier Roseren, Nathalie Sarles, Denis Sommer, Stéphane Testé, Nicole Trisse, Huguette Tiegna, Valérie Thomas, Jean-Louis Touraine, Laurence Vanceunebrock-Mialon, Jean-Marc Zulesi.

Avec l’AFP
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 3 commentaires
CLAUDINE ET DENIS GIRAULT

Cette Sandrine le Feur elle ne vit pas de son agriculture biologique mais de la politique !

FREDERIC THEPENIER

Bien être de la planète : ils se surestiment nos députés signataires ; leur décision ne concerne que l'UE , j'espère qu'ils ne sont pas assez naïfs pour croire que les autres pays vont se passer du glyphosate ... Pire ils exporteront sur l'Europe des produits qui en contiennent !

J CHARLES MONNIER

Du " Rififi politique " tout simplement Qu'est - ce qu'ils nous aiment ....! ! !

En direct