Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

réservé aux abonnés

Si les difficultés logistiques semblent être surmontées par les opérateurs de la filière, la demande en veaux nourrissons reste réduite. « Faute d’effectifs sur les foirails, la cotation pour les veaux nourrissons reste suspendue, traduisant bien l’état du marché actuel », indique Lina-May Ramony de l’Idele.

Votre analyse du marché - Veaux

La collecte en ferme se complique

La réduction des mises en place chez certains opérateurs pour des sorties prévues entre avril et mai cause des complications dans les ramassages dans les fermes. Les contingents accordés ne sont pas suffisants et mettent les acheteurs de campagne dans une position délicate, car ils ne peuvent prendre les veaux pour lesquels ils n’ont pas de débouchés. À l’exportation, les marchés saturés se cantonnent aux gros veaux sur le début de semaine.
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités


Hors Série - Eau et Irrigation - réponses à ceux qui veulent couper les vannes

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

INDEX ACTA BIOCONTRÔLE 2019

36€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Déguster et améliorer son vin 

39€

Indisponible

AJOUTER AU PANIER