Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Un marché à la ferme avec des artisans

réservé aux abonnés

Initiative - Un marché à la ferme avec des artisans
Le 17 avril, Jacques Hato (en photo) et ses associées (dont Aurélie à sa droite) ont préparé 200 Mac d’Olmes, hamburgers composés d’un steack haché de veau, de salade et de sauce aux orties dans un pain brioché. © Frédérique Ehrhard

Plusieurs fois par an, le Gaec de Peychou étoffe son marché hebdomadaire à la ferme en invitant des artisans et en proposant une petite restauration.

À Raissac, dans l’Ariège, le marché hebdomadaire au Gaec de Peychou a pris une allure festive ce 17 avril. Un chapiteau en toile blanche, installé dans la cour de la ferme, abrite une dizaine d’artisans locaux, et une bonne odeur de grillades commence à se répandre. « Nous invitons ces artisans plusieurs fois par an. Aujourd’hui, c’est pour le trail des Citadelles, dont le parcours passe juste à côté de la ferme. C’est l’occasion pour eux comme pour nous de se faire connaître », explique Jacques Hato.

Avec sa sœur Marie-Françoise Tolosa, sa fille Camille et Aurélie, la fille de Marie-Françoise, ils élèvent des vaches allaitantes, des brebis, des poules pondeuses, des volailles de chair ainsi que des canards gras, et vendent 80 % de leurs produits à des particuliers. Tous les samedis matin, le Gaec organise un marché à la ferme. « Nos clients peuvent retirer en même temps des paniers de légumes commandés à un maraîcher et s’approvisionner en produits laitiers, plats cuisinés, miel, huile, farine et vins que nous achetons à d’autres agriculteurs dans le cadre d’une société commerciale », précise Marie-Françoise.

Ambiance conviviale

Lorsque les artisans sont présents, la gamme s’élargit encore avec des savons, des accessoires en tissu, des minéraux, des objets en bois, des bijoux ou encore de la brocante.

Marina, de la SARL Le chaudron pyrénéen, élabore des plats cuisinés avec son compagnon. « C’est un petit marché très convivial, où nous pouvons nous faire connaître des amateurs de produits locaux », apprécie la jeune femme, qui s’approvisionne en volailles au Gaec. Elle a prévenu ses clients de la tenue de ce marché. Aussi, Sandrine, qui cuisine des tartes salées et des desserts, l’a annoncé sur sa page Facebook : « Nous mutualisons ainsi nos contacts, c’est une bonne façon pour chacun d’élargir sa clientèle », note-t-elle.

Une buvette sert de la bière locale, un autre stand des crêpes. Le Gaec de Peychou, lui, fait déguster son Mac d’Olmes, un burger qui doit son nom au pays d’Olmes où se situe la ferme. Ceux qui le connaissent déjà y reviennent avec plaisir, et dès midi, la file d’attente s’allonge devant le grill.

Cette possibilité de restauration incite les gens à rester sur place et à prendre le temps de faire le tour des stands. « Nos clients viennent volontiers ce jour-là avec de la famille ou des amis qui ne connaissent pas encore ce marché. Ils y passent un moment agréable et repartent avec de bons souvenirs », observe Jacques. Cela contribue à fidéliser les clients et à en attirer de nouveaux. « À la belle saison, nous organisons également un repas le vendredi soir avec une conteuse. Les gens qui découvrent la ferme à cette occasion reviennent souvent le lendemain matin pour y faire leurs courses. »

Frédérique Ehrhard

Une organisation simple

Pour accueillir les artisans, les associés du Gaec disposent des tables et des chaises dans la cour de la ferme, et fournissent de l’électricité à ceux qui en ont besoin pour leur vitrine réfrigérée. « Nous installons aussi un chapiteau. Il nous est prêté par la communauté de communes, qui tient à soutenir les événements qui contribuent à l’animation du territoire », indique Jacques Hato. Pour cela, les dates doivent être prévues assez tôt et fixées jusqu’à la fin de 2022.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Cet article est paru dans La France Agricole

Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !