La prime d’activité est une aide financière destinée à compléter les ressources des travailleurs aux revenus modestes. Elle est ouverte à tous les salariés, exploitants agricoles ou étudiants salariés, et les apprentis de plus de 18 ans, sous certaines conditions. Elle est versée tous les mois aux foyers dont les revenus ne dépassent pas un certain montant. L’ensemble des ressources du foyer est pris en compte dans le calcul.

Demande en ligne

À titre d’exemple, pour un exploitant seul, sans enfant, le bénéfice agricole ne doit pas dépasser 21 515 € pour 2020. Un simulateur est disponible sur le site mesdroitssociaux.gouv.fr. Vous pouvez déposer votre demande en ligne sur le site de la MSA, dans votre espace privé/mes services/RSA, prime d’activité. L’exploitant doit déclarer ses ressources lors du dépôt de la demande, puis ensuite chaque trimestre.

Les revenus mensuels d’activité à déclarer correspondent au douzième du dernier bénéfice agricole (BA) connu. Depuis 2017, les agriculteurs ont la possibilité de demander la prise en compte de leur chiffre d’affaires trimestriel, à la place du dernier BA. Pour bénéficier de cette option, le montant total du chiffre d’affaires de l’exploitation pour les 12 derniers mois doit être inférieur ou égal à 82 800 €, et chaque trimestre, le montant des recettes déclaré doit être inférieur au quart de ce seuil.

Faibles ressources

Si les revenus du foyer sont trop faibles pour bénéficier de la prime d’activité (revenus nuls ou négatifs), vous pouvez prétendre au RSA (revenu de solidarité active). Une partie des critères d’accès à cette aide sont définis au niveau départemental. Toute demande déposée pour la prime d’activité sur le site de la MSA vaut aussi pour le RSA.

Marie Salset