À Mallemoisson (Alpes-de-Haute-Provence), le maraîcher et éleveur de poules Martin Baptiste a ouvert, avec ses parents, La Ferme du Pesquier. « Il manque de commerces de proximité ici, et pour les anciens c’est important », souligne-t-il. L’emplacement stratégique choisi est l’ancienne épicerie du village, située sur la route qui va de Digne-les-Bains aux Mées. Quelque 20 000 véhicules passent chaque jour sur cet axe important du département et deux emplacements permettent de stationner.

Dans ce local, dont ses parents sont propriétaires, le maraîcher a investi 40 000 € pour un distributeur de produits frais avec cent casiers, certains réfrigérés. Il y place une partie de sa production d’œufs, de fruits et de légumes bio (quarante-quatre cultures différentes). Huit autres fournisseurs locaux : un charcutier artisanal, des producteurs de yaourts et de fromages au lait de chèvre et au lait de brebis et un apiculteur – le plus éloigné est à 18 km – déposent leurs produits, disponibles 24 h sur 24.

« Chaque mois, ils nous facturent ce qu’ils ont livré. Les prix sont identiques à ceux pratiqués pour les ventes à la ferme ou sur les marchés, afin de ne pas se faire de l’ombre. Nous prenons une commission de 30 % pour la mise à disposition », explique Martin Baptiste. Il continue de vendre sur deux marchés et en profite pour parler de son distributeur. Depuis l’ouverture au mois de juin, le chiffre d’affaires est de 20 00 €. Le maraîcher a prévu de s’agrandir. Il a déjà réservé cent autres casiers à son fournisseur.

Alexie Valois