En effet, le bailleur (la commune) est tenu par le bail rural. Il doit respecter le terme sauf accord amiable entre les parties pour arrêter plus vite. En dehors d’un arrangement amiable, la résiliation du bail avant terme existe mais elle n’est possible que dans certains cas limitativement énumérés par la loi : défaut de paiement des fermages, agissements de nature à compromettre la bonne exploitation du fonds, non-respect de clauses environnementales, contraventions aux dispositions sur la cession et sous-location. En clair, le propriétaire ne peut pas imposer une résiliation du bail si vous n’êtes pas d’accord.