Les tâches administratives occupent une place importante dans le quotidien des agriculteurs et nécessitent une organisation stricte pour une bonne conduite de la ferme. Gestion des factures et des courriers, archivage, classement… Une méthode rigoureuse permet de ne pas se laisser submerger par la « paperasse », parfois perçue comme une vraie contrainte par l’agriculteur.

Service sur-mesure

Face à ce constat, le Cerfrance Poitou-Charentes a mis en place, en 2018, une offre spécifique destinée à ses adhérents. Intitulée Admineo 360°, son but est de permettre aux exploitants qui le souhaitent de déléguer tout ou partie des formalités administratives de leur entreprise à un collaborateur du centre de gestion. « Il s’agit d’un service d’assistance administrative soit global, soit à la carte, explique Véronique Thibault, responsable communication du Cerfrance Poitou-Charentes. Nous proposons un service sur-mesure qui répond aux attentes de nos adhérents. »

Une possibilité qui a séduit Bruno Gontier, agriculteur et viticulteur à Val-d’Auge, en Charente. « En déléguant une partie de l’administratif lié à mes structures, je me libère du temps. La réglementation évolue très régulièrement, je ne suis pas toujours au courant des nouveautés. Je préfère qu’une personne compétente et qui est confrontée à ces sujets au quotidien s’en charge. »

Une assistance à domicile

L’offre proposée par le Cerfrance se décline en quatre axes : secrétariat et traitement bureautique (courriers, prises de rendez-vous professionnels, classement et archivage), suivi commercial (gestion des commandes, règlements aux fournisseurs), gestion d’évènements (gestion des bases clients) et assistance comptable (enregistrement des pièces, formalités administratives). C’est l’agriculteur qui choisit les missions qu’il délègue au salarié du centre comptable, qui se rend à son domicile pour les réaliser. « La collaboratrice du Cerfrance s’occupe principalement des factures de mes structures. Elle les enregistre et les classe. S’il y a un souci avec l’une d’entre elles, elle se charge de régler le problème, explique l’exploitant. Il arrive également qu’elle rédige pour moi des courriers. »

Le temps passé par l’assistant administratif dépend des besoins de l’agriculteur. Il est basé sur des demi-journées d’intervention et il est fixé dans un contrat­. « Il varie de 8 heures par an à 8 heures par semaine », souligne Véronique Thibault.

Les modalités d’intervention peuvent évoluer au cours du temps, aussi bien en termes de volume horaire que des missions à accomplir, selon que la charge administrative de l’exploitant s’intensifie ou diminue. Bruno Gontier a choisi de faire intervenir l’assistante tous les deux mois chez lui. « Mais si du temps en plus est nécessaire, elle revient », précise­-t-il.

Vision globale

« Les collaborateurs chargés d’intervenir chez nos adhérents sont polyvalents. Nous faisons en sorte qu’ils aient une vision globale de sa ou de ses structures, afin de lui proposer les services les plus adaptés », relate Véronique Thibault.

Admineo 360° permet aux agriculteurs qui le souhaitent de bénéficier d’une aide, sans passer par l’embauche et la gestion d’un salarié. Un compromis dont Bruno Gontier est pleinement satisfait depuis trois ans.

Cette possibilité de déléguer ses tâches administratives existe également dans d’autres régions de France où le réseau Cerfrance a déployé une offre semblable à Admineo 360°.

Bertille Quantinet