Deutz-Fahr décline sa variation continue TTV sur la majorité de sa gamme de tracteurs, depuis les modèles de polyculture-élevage jusqu’au ­Série 9. Pendant plus de dix ans, cette transmission a été fournie par ZF mais depuis 2020 et le lancement du Série 8, Deutz-Fahr commence à déployer une solution­ maison.

La chute de régime tolérée pour les travaux à la prise de force se règle uniquement dans le terminal. Elle est ici de 50 tr/min. © C. Le Gall

Transparent pour le chauffeur

En cabine, le changement est transparent pour le chauffeur et les deux solutions se pilotent de la même manière, c’est-à-dire avec la pédale de droite. Le joystick ne sert qu’à fixer la vitesse cible. La boîte se pilote selon trois modes : auto (gestion automatique du rapport entre le moteur et la boîte), manuel et PTO. L’agressivité de la TTV se règle au moyen d’un potentiomètre placé sur l’accoudoir. Un second potentiomètre fait office de superviseur de sous-régime.

La plage d’évolution du régime tolérée par le droop est indiquée sur le terminal logé dans le montant droit de la cabine. © C. Le Gall

Un droop automatique

La position « Éco » couvre une plage de 1 000 à 1 600 tr/min. La position « Power » autorise un régime maxi de 2 100 tr/min. Lorsque le chauffeur place le potentiomètre au milieu de sa course, le superviseur de sous-régime est géré automatiquement par l’ordinateur de bord, en fonction de la charge du moteur et de la consigne de vitesse. Dans ce cas, le régime peut varier sur toute la plage, de 1 000 à 2 100 tr/min. Sur le terminal ainsi que sur l’écran WorkMonitor dans le montant avant droit, le chauffeur est informé en permanence de la plage de régime sur laquelle le tracteur va évoluer.

Le potentiomètre orange sert à fixer le superviseur de sous-régime. Il est ici en position économie de carburant, indiquée pour le transport et les travaux légers. © P. Peeters

Lorsque la prise de force est embrayée, la transmission bascule automatiquement en mode « PTO ». Dans ce cas, sur les versions équipées du terminal iMonitor, il est possible de régler un droop spécifique pour ce mode.

Sur le terminal, le chauffeur peut activer la fonction « Auto PTO » afin que le tracteur repasse en gestion de boîte automatique dès que la prise de force est arrêtée. Cette manipulation évite de rouler­ à plein régime dans les fourrières­­.

Corinne Le Gall