Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

« J’élève une race allaitante locale aux portes de Nantes »

réservé aux abonnés

Race ancienne - « J’élève une race allaitante locale aux portes de Nantes »
« Dans mon système, c’est le sol qui pilote. Mes vaches n’en sont que l’expression », explique Benoît Rolland. © L. Pouchard

La vache nantaise reprend peu à peu ses droits en Loire-Atlantique. Benoît Rolland dévoile comment il participe à cette réinsertion à l’échelle de son exploitation.

Votre analyse du marché - Bovins de Boucherie

Commerce calme

Le commerce des femelles reste calme. Privées du débouché des restaurants, la valorisation des pièces nobles est toujours difficile. En jeune bovin, si les envois de pièces arrière vers l’Italie doivent se montrer un peu plus étoffés les prochaines semaines, les volumes resteront en deçà des niveaux atteints les années précédentes face à la concurrence toujours marquée de la viande espagnole.
Votre analyse du marché - Veaux

Sous la menace d’un boycott dans le ramassage

Le marasme qui sévit sur la filière veau de boucherie depuis de longs mois a entraîné une forte dépression dans la valorisation des petits veaux. Les excédents français de veaux de 14 jours, mais également ceux des autres pays européens, prennent le chemin du marché espagnol dont les capacités de production sont saturées. Il en résulte un engorgement du marché.
Imprimer Envoyer par mail Commenter
Commenter cet article 0 commentaires
En direct
Afficher toutes les actualités

Cet article est paru dans La France Agricole

Hors Série - Eau et Irrigation - réponses à ceux qui veulent couper les vannes

Dans la même rubrique

Nos dernières vidéos

Sélectionné pour vous

INDEX ACTA BIOCONTRÔLE 2019

36€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Sélection bovine des taureaux et des hommes

45€

Disponible

AJOUTER AU PANIER

Déguster et améliorer son vin 

39€

Indisponible

AJOUTER AU PANIER