La Fédération du négoce agricole (FNA) a lancé un outil de calcul des émissions de gaz à effet de serre (GES), en valeurs réelles, pour les cultures de colza, tournesol, blé, maïs et soja. Adapté aux réalités de terrain, il mesure l’impact des efforts des agriculteurs qui s’engagent dans une démarche « bas carbone » sur la réduction des émissions de GES. Pour le groupe Soufflet, ce calculateur est un moyen de « valoriser le colza lors de sa commercialisation auprès des clients triturateurs par une prime spécifique calculée sur la réduction effective de GES. Cette prime est individualisée auprès des agriculteurs désireux de mettre en valeur leur travail pour diminuer les GES », indique François Berson, directeur collecte de Soufflet agriculture.

Une prime spécifique

La FNA entend ainsi « dynamiser les pratiques culturales les plus vertueuses pour l’environnement tout en assurant la rémunération des efforts mis en œuvre par les producteurs. » Une formation et un tutoriel en ligne sont à disposition des adhérents de la FNA pour accompagner la prise en main de l’outil.