Vous êtes abonné

Première visite ?

Inscrivez-vous
Imprimer Envoyer par mail Commenter

Prélevée puis postlevée sont à privilégier

réservé aux abonnés

Désherbage du pois d’hiver - Prélevée puis postlevée sont à privilégier
Il faut traiter avant que le pois ne recouvre le sol. © S. Champion

Le désherbage, qui doit être adapté à la flore observée sur les parcelles, passe la plupart du temps par des applications en programme.

Terres Inovia rappelle : « La maîtrise de l’ensemble de la flore à l’aide d’une unique application de prélevée est souvent insuffisante sur pois d’hiver. » Il est donc recommandé d’appliquer une stratégie prélevée, puis postlevée – un ou deux passages –, dans les situations les plus complexes. La prélevée devra être mise en œuvre quand des dicotylédones concurrentielles telles que le gaillet, les renouées, la matricaire et l’éthuse sont présentes, ou lorsque des adventices sont difficiles à maîtriser en postlevée. C’est notamment le cas des arroches, de la pensée, des véroniques…

Attention à l’emploi de l’aclonifen

La gamme d’herbicides est plutôt large en prélevée, mais pour être efficace, l’application doit avoir lieu « au plus près du semis, sur un sol ressuyé et portant ». L’institut ajoute que les doses des produits devront être modulées sur sols filtrants. En revanche, Nirvana S est déconseillé sur ce type de parcelles.

L’aclonifen, que l’on retrouve notamment dans Challenge 600 ou Colt/Papel, est la seule molécule à pouvoir être appliquée au plus près de la levée au stade « crosse sous terre ». Cependant, une fois Challenge 600 employé en prélevée, il n’est plus possible de le réutiliser en postlevée. Si la dose de Colt/Papel est inférieure ou égale à 3 l/ha, un autre passage en postlevée pourra, en revanche, être envisagé.

Quant à la postlevée, il faudra réaliser les applications en sortie d’hiver sur de jeunes dicotylédones (pas plus de 2 à 3 feuilles), en conditions poussantes, mais en évitant les fortes amplitudes thermiques.

Céline Fricotté

Graminées résistantes

Le pois d’hiver au sein de la rotation constitue également une occasion de lutter contre les graminées résistantes. Dans les cas avérés ou dans des situations à risque, telles que les rotations céréalières, Terres Inovia conseille d’employer Kerb Flo. Ce produit à base de propyzamide, autorisé à 1,875 l/ha, pourra être employé jusqu’au stade 4 feuilles.

Imprimer Envoyer par mail Commenter
En direct
Afficher toutes les actualités

Cet article est paru dans La France Agricole

Transmission & Patrimoine : tous les conseils pour passer le relais !