Après la mise en ligne, il y a peu, d’un outil d’aide à la décision (OAD) pour évaluer le risque « altises adultes » (1), Terres Inovia propose deux nouveaux outils disponibles gratuitement sur son site (terresinovia.fr). Ils permettent cette fois d’apprécier le risque lié, d’une part, à la présence de charançon du bourgeon terminal (CBT) et, d’autre part, de larves de grosses altises.

 

Transcription informatique

« Il s’agit de la transcription informatique de la grille de risque établie pour 2019 », indique Céline Robert, chargée d’étude ravageurs chez Terres Inovia. En répondant à des questions sur la localisation de la parcelle, le contexte de croissance à l’automne, l’enracinement, la faim d’azote, le peuplement, la biomasse, le nombre de ravageurs retrouvés…, ces OAD estiment le risque global, conseillent une intervention ou non, et l’insecticide à privilégier en fonction du contexte de résistance de la zone. Attention, ils nécessitent tous deux d’avoir réalisé un diagnostic à la parcelle (notamment un relevé de cuvette jaune pour le CBT).

C. F.

(1) LireLa France agricole n° 3920 du 10 septembre 2021, p. 37.