Le Valtra N 121 A (diaporama)
/
  • Tracteurs de 130 ch - Sept 4-cylindres à l'essai : le Valtra N 121 A (diaporama) Tracteurs de 130 ch - Sept 4-cylindres à l'essai : le Valtra N 121 A (diaporama)

  • Au labour, le moteur Sisu qui équipe le Valtra est un dur à cuire. La grande réserve de couple compense en partie le faible nombre de rapports sous charge. Le coupleur proposé en option évite de caler et augmente l´impression de résistance à la charge.

  • La puissance nominale à la prise de force est la deuxième du groupe (113,5 ch). La puissance maximale à la prise de force, dépourvue d´un Boost, est la plus élevée du groupe avec 123 ch. Revers de la médaille, le Valtra est le plus gourmand en carburant.

  • La suspension de cabine est simple et classique mais elle remplit bien sa fonction. Couplée au pont avant suspendu Dana-Spicer, elle offre une bon confort de conduite.

  • L´accoudoir multifonctions est le seul qui possède un ordinateur de bord intégré. Il accueille aussi un levier en croix de contrôle des distributeurs et plusieurs boutons de commande des automatismes.

  • Les deux boutons marche-pause et stop commandent les séquences automatiques en bout de champ. Les deux touches lièvre-tortue servent à engager les rapports sous charge. Les trois derniers boutons sont ceux qui commandent le régime ou la vitesse d´avancement mis en mémoire.

  • Longue et étroite, la cabine est conçue pour des éleveurs qui descendent fréquemment pour remplir une tonne à lisier et s´occuper des animaux. L´accoudoir multifonctions apporte une grande touche de modernité à l´ensemble.

  • Valtra offre seulement trois commandes extérieures: deux pour le relevage et une pour la prise de force.

  • La console de droite est garnie d´interrupteurs commandant la plupart des fonctions du tracteur. L´interrupteur de relevage situé sur cette console est utilisé au moment de l´attelage, lorsque le chauffeur se penche sur la vitre arrière.

  • Valtra propose deux distributeurs à l´avant du tracteur pour l´alimentation d´outils montés sur le relevage avant.

  • La programmation des séquences répétitives de bout de champ s´effectue sur le petit écran LCD du tableau de bord. Les fonctions mémorisées apparaissent dans l´ordre. La fonction soulignée est celle que le système est en train d´exécuter.

  • L´inverseur possède une position frein de parking. Le bouton non identifié placé sous ce levier est l´un des plus importants du tracteur puisque c´est celui qui permet de programmer l´automatisme de la transmission.

  • Ce levier de vitesses mécanique n´est pas le plus agréable à manipuler car il suit une grille peu adaptée au mouvement naturel du bras. Les deux boutons placés au sommet contrôlent les rapports sous charge.

  • Valtra propose des phares de travail orientables mécaniquement à l´arrière du tracteur. Cette solution permet d´éclairer convenablement un outil latéral comme une charrue.

  • Les radiateurs basculent vers l´avant pour libérer un espace juste suffisant pour passer une soufflette.

  • La partie mécanique du relevage est classique et les pas de vis qui ajustent la longueur des bras sont correctement protégés de la poussière et de la terre. Le bloc hydraulique est original puisque pour chaque distributeur, l´entrée et la sortie sont disposées de part et d´autre de la chandelle de troisième point. Cela oblige le chauffeur de moins 1,85 mètre à faire le tour pour réaliser les branchement.

  • Le tableau de bord combine analogique et numérique. L´écran LCD renferme certaines informations qui ne figurent pas sur l´ordinateur de bord comme les séquences de bout de champ.

«La France Agricole» s'est associée à nouveau avec ses homologues européens «Boerderij» (Pays-Bas), «Farmers Weekly» (Grande-Bretagne) et «Top Agrar» (Allemagne) pour tester plusieurs tracteurs sur une exploitation du nord de l'Allemagne. Retrouvez la VIDEO enregistrée à cette occasion et les diaporamas des essais.