Les nouveautés high-tech de la semaine
/
  • Plus besoin d’être assis sur la machine pour la piloter et pouvoir atteler plusieurs accessoires. C’est ce que Lucas G souhaitait proposer aux éleveurs lors du développement de son Ubi Switch. Cette machine se pilote à distance grâce à une télécommande. L’éleveur n’est donc plus dans la poussière. C’est un châssis sur trois roues qui supporte l’ensemble tandis qu’un moteur thermique à 4 cylindres de 34 ch l’entraîne. Une seule des trois roues est motrice et directrice. Pour ce qui est du fonctionnement de la démêleuse, Lucas G privilégie un système déjà éprouvé sur ses autres machines. Les doigts escamotables sur la chaîne s’opposent à des doigts rétractables sur le rouleau. C’est sur ce point que la machine se démarque de ses concurrents puisque plusieurs accessoires animés peuvent venir accroître le panel de tâches que l’Ubi Switch est capable de mener à bien. Ce sont au total 4 accessoires que le constructeur propose dans son catalogue : une balayeuse pour le nettoyage, une pailleuse double ou monodisque pour le paillage et une vis sans fin de distribution. Chacun de ces accessoires est facilement attelé et dételé grâce à un relevage simplifié et des béquilles toujours déployées. De plus, un coupleur hydraulique permet de retirer ou d’enfoncer les flexibles sans effort, que l’engin soit allumé ou à l’arrêt.

  • Lors des travaux de désherbage mécanique sur une plante fragile, il est préférable d’être très attentif au réglage de l’agressivité de sa herse-étrille. Pour améliorer la qualité et le confort de travail lors de ce type de travaux, Treffler propose un kit de réglage de la profondeur automatique sur ses herses-étrilles. En pratique, le conducteur se contente d’indiquer la profondeur de travail souhaitée sur un petit écran en cabine. Le système mesure la pression au sol via des dents témoins équipées de capteurs. L’information transmise et traitée par la console permet de commander la rotation de l’axe auquel sont reliées toutes les dents de l’ensemble via un câble tendeur. En fonction du sens de rotation de cet axe, l’agressivité du travail des dents sera réduite ou augmentée modifiant donc la profondeur de travail avec précision. Ce kit peut également venir équiper une machine plus ancienne.

  • Le tractoriste agrandit son offre en agriculture de précision avec l’arrivée de l’Isaria de Fritzmeier et du Top Soil Mapper. Pour le premier, il s’agit d’un capteur de photosynthèse se positionnant sur le relevage avant du tracteur. Celui-ci analyse la chlorophylle environnante lors du passage du tracteur au moment de la fertilisation. Il dresse instantanément une carte de préconisation grâce aux données de la plante. Cette carte permet à l’épandeur attelé à l’arrière d’effectuer de la modulation de dose sans passer par un drone, ni un satellite. L’Isaria est conçu par Fritzmeier et commercialisé par New Holland. Le second outil prend lui aussi place sur le relevage avant. Couplé à un outil de travail du sol, il permet de dresser une carte de tassement du sol jusqu’à un mètre de profondeur. La carte transmise à la console du tracteur en instantané permettra à l’outil d’adapter sa profondeur de travail automatiquement et en temps réel sur les parcelles hétérogènes. Le constructeur annonce un prix variant de 28 000 à 35 000 euros en fonction des tâches qu’il devra effectuer. Bien sûr pour les deux équipements, les cartes sont enregistrées sur la console et réutilisables.

  • Le constructeur français tient compte des remarques de ses utilisateurs lui suggérant une coupure de sections plus souple. L’objectif est d’être plus efficace lors des demi-tours sur les petites parcelles avec l’arrivée d’un nouveau système sur son DX 30 +. Ainsi, le W Control vient remplacer le Stop and Go. Désormais, la largeur de travail est répartie sur 6 sections gérées non pas par fermeture de la trappe, mais par la variation de débit. La coupure se fait donc de manière plus progressive. Le système est compatible avec tous les signaux de guidage mais fonctionne uniquement lorsqu’il est couplé à une console Vision vendue par Sulky.