Un aperçu des fermes en Bulgarie et Roumanie
/
  • . Dans la parcelle où s'est déroulée le record du monde de semis de tournesol au printemps. On retrouve le Case IH Quadtrac 600 au travail avec son déchaumeur Väderstad Carrier 1225 XL de 12 mètres.

  • . Dans les cours de ferme, on retrouve différents outils, comme ces Top Down Väderstad au premier plan, un déchaumeur américain Salford juste derrière, mais également des outils locaux plus rustiques.

  • . Avec presque 6.000 ha sur cette exploitation, l'installation de stockage est impressionnante. Le tournesol est dans ce cas directement transporté en camion depuis les champs.

  • . Tout se compte par multiplie de 4 ou 5, voire 9 pour les moissonneuses. Il n'en reste qu'une sous le hangar, une Case IH 9120. À ses côtés, deux des cinq Maxxum 140 accompagnés chacun de leur Bogballe traîné.

  • . Un peu de « Made in France » avec ces trois pulvérisateurs automoteurs, deux Laser de Tecnoma et un Maestria de Matrot. Les deux marques sont assez répandues dans le pays.

  • . Alors que nous arrivons dans une nouvelle ferme qui revendique 5.000 ha, un Case IH Magnum accompagné d'un transbordeur Annaburger est en route pour rejoindre le chantier de récolte.

  • . Impressionnant ! C'est le mot, pour ce Salford composé de dents et de disques, possédant un dégagement sous bâti de plus d'un mètre. Dans le fond, le Case IH attend pour partir aux champs.

  • . Au milieu des Case IH Magnum flambant neufs, il n'est pas rare de croiser des vestiges, tels que ce Belarus, dont l'inscription est en cyrillique.

  • . Dans le même champ, une Case IH 9230 attaque les tournesols avec un cueilleur argentin Franco Fabril de 16 rangs.

  • . Sur les routes bulgares, tous les tracteurs articulés rouges ne sont pas des Case IH, pour preuve ce Belarus T 150 K.

  • . Dernière halte en Bulgarie dans une des concessions Titan Machinery, le concessionnaire Case, Väderstad, Tecnoma, Salford… Deux Quadtrac (un 600 et un 500) s'exposent sous le panneau.

  • . Les versions à roues des articulés de Case IH étaient présentes avec ces quatre Case Steiger. Sur le côté, on aperçoit un Väderstad Carrier en cours de remontage.

  • . Au vu du matériel neuf dans la cour, le marché bulgare semble porteur. Au premier plan, on reconnaît des Magnum, suivis par des Maxxum. Dans le fond, on distingue quelques Quadtrac et Axial Flow.

  • . En passant le pont au-dessus du Danube, nous franchissons la frontière. Nous ne sommes plus en Bulgarie.

  • . La dernière ferme visitée cultive 1.600 ha. Dans la cour, l'alignement de tracteurs Universal, et les pickups Dacia laissent peu de doute, on est en Roumanie.

  • . L'immense cour bétonnée est entièrement clôturée. En plus des tracteurs Case IH et des outils Väderstad, on retrouve à nouveau des marques françaises comme Grégoire et Besson ou encore Monosem.

De part et d'autre du Danube, nous avons pu visiter quelques exploitations, dont le matériel n'a rien à envier à l'Europe occidentale avec des surfaces dépassant parfois les 5.000 ha. Les cultures sont similaires aux nôtres, avec un pourcentage non négligeable de maïs et de tournesol. Le voyage commence en Bulgarie, où sur les routes les calèches se mêlent aux tracteurs articlés de plus de 500 ch.

P. Peeters