Un système de paillage automatisé
/
  • Les associés du Gaec des 4 tilleuls ont installé un système de paillage automatisé pour broyer, filtrer et distribuer la paille dans les logettes des génisses et l’aire paillée des veaux.

  • Les portes s’ouvrent manuellement pour accueillir une balle carrée de 240 cm de large ou une balle ronde (diam. max 150 cm).

  • La paille est démêlée par deux rouleaux puis poussée vers le broyeur par un troisième rouleau. La paille est broyée en brins de 26 mm.

  • Pour des raisons de sécurité, l’automate de démêlage et broyage fonctionne uniquement avec les portes fermées. En cas d’incendie, des sprinklers (buses) arrosent la paille dans la trémie.

  • La paille est transportée par une chaîne à palettes dans un tube en PVC de 200 mm de diamètre.

  • La paille tombe par gravité dans la stabulation. Le système est autonome et très silencieux. Les animaux ne sont pas gênés par les nuisances ni la chute de brins de paille.

  • Une fois broyée et calibrée, la paille est soufflée dans un répartiteur cylindrique. Ce dernier est traversé par la chaîne à palettes qui pousse la paille dans les tubes en PVC.

  • Une fois broyée et calibrée, la paille est soufflée dans un répartiteur cylindrique. Ce dernier est traversé par la chaîne à palettes qui pousse la paille dans les tubes en PVC.

  • La paille sort par les orifices placés sous les tubes.

  • La paille est broyée en brins de 26 mm. Une grille à la sortie du broyeur la calibre. Il est possible de la calibrer en brins de 55 mm.

  • Les veaux et les génisses ne respirent plus de poussière lors du paillage. La capacité d’absorption de la paille est augmentée par rapport à de la paille classique. Les animaux sont propres, et disposent d’une bonne litière.

  • Les poussières de la paille broyée sont aspirées et filtrées.

  • Le bac de poussière est vidé toutes les trois balles carrées. Les associés pensent qu’il serait possible de la recycler… en bouchons de bois pour les chaudières par exemple.

  • Le système de paillage Schauer fonctionne intégralement à l’électricité, sous une tension de 380 V. L’opérateur programme l’automate à l’aide d’un écran pour choisir les cycles et heures de paillage.

  • Un dernier réglage consiste à calibrer la section des trous des tubes PVC afin que la paille puisse être répartie sur toute la surface de la stabulation.

H. Etignard