Les nouveautés high-tech de la semaine
/
  • Kverneland étoffe son offre de semoirs monograines Optima avec l’arrivée d’un modèle de grande largeur à châssis fixe, le RS. Disponible dans des versions de 8 à 18 rangs, selon les écartements, l’Optima RS peut atteindre une largeur de travail de 9,30 mètres. Il s’adapte à différents écartements, de 37,5 à 80 cm, avec un nombre de rangs pair et impair. Il peut recevoir l’ensemble de la gamme d’éléments semeurs Kverneland : Optima HD-II, Optima SX à haute vitesse ou encore ligne standard. Le châssis de l’Optima RS peut recevoir une trémie de fertilisation de 2 000 litres ou une trémie frontale DF1/DF2. Des microgranulateurs électriques sont disponibles jusqu’à 18 rangs.

  • Amazone poursuit le développement du Primera en ajoutant de nouveaux équipements optionnels, notamment sur l’élément semeur. Ce semoir utilise un coutre rigide monté sur parallélogramme couplé à une roue de contrôle de la profondeur. Pour la prochaine campagne, l’offre de roues de contrôle s’élargit avec trois configurations qui permettent de répondre aux différentes conditions de sol et de résidus en surface. La roue-cage double est la plus polyvalente et s’adapte aussi bien à des semis derrière un travail du sol simplifié qu’à une implantation directe sur chaumes. L’angle des roues doubles est ajustable. De son côté, la simple roue en caoutchouc est préconisée pour les petites graines et les conditions sèches. Placée dans l’alignement de la dent coutre, elle améliore le contact terre-graine. L’offre est complétée par une roue simple spéciale pierres. Elle est équipée de doigts en acier à la périphérie de sa couronne qui garantissent un auto-entrainement de la roue et dégagent la dent des résidus lors de semis sous couvert.

  • Le constructeur allemand Horsch étoffe sa gamme de semoirs monograines avec l’arrivée d’un modèle inférieur, le 6RV. En effet, le Maestro est déjà disponible en grandes, voire très grandes largeurs. Le voici désormais décliné dans une version à six rangs, notamment pour le marché français. Le Maestro 6RV est un modèle porté repliable. Il propose des écartements entre rangs de 70, 75 ou 80 cm ainsi qu’une version à 30 pouces (76,2 cm). Il est muni des mêmes éléments semeurs que ses grands frères, avec le système de distribution par dépression AirVac. Chaque élément comprend une trémie de 70 litres. Pour l’incorporation de l’engrais solide sur le rang, des monodisques couplés à une tête de répartition sont disponibles. Le 6RV sera commercialisé dès ce printemps 2021. À terme, ce semoir devrait également être décliné dans la version 6RX, c’est-à-dire avec la distribution par surpression AirSpeed.

  • Le constructeur breton Arland, spécialisé dans la pulvérisation, élargit son offre de cuves frontales. En plus de la pulvérisation, elles peuvent être utilisées pour les applications localisées de fertilisation liquide et de désherbage. Une cuve anti-départ de feu est également produite en série. La gamme de cuves frontales Arland se compose de cinq modèles offrant de 600 jusqu’à 1 900 litres de capacité. Selon leur utilisation, elles sont équipées d’une pompe à pistons membranes de 70 l/min avec, en option, l’entraînement hydraulique ou d’une pompe Kappa de 15 ou 32 l/min spécifique au désherbage localisé, par exemple en semis de précision.