Les nouveautés high-tech de la semaine
/
  • Le spécialiste allemand de la récolte de betteraves Ropa a dévoilé lors d’Agritechnica une solution de télémétrie pour ses arracheuses de betteraves intégrales. Baptisé R-Connect, le système est intégré de série sur le terminal R-Touch pour les Panther 2 et Tiger 6. Il devrait arriver sur les déterreurs Maus 5 en 2018. Avec le système « livestream », on peut suivre toutes les données de la machine ainsi que l’évolution du chantier en temps réel depuis un appareil connecté à internet. Le site offre la visualisation en temps réel du terminal de l’automoteur, et donc les réglages appliqués par l’opérateur. De plus, la machine est géolocalisée sur une carte Google Maps. Y figurent également les trajets de l’arracheuse dans la parcelle, ainsi que le niveau de charge de la trémie et donc les lieux de vidange de cette dernière. Toujours accessible depuis le portail R-Connect, la fonction « Playback » permet de consulter les données de la machine à un instant T de la saison. Il est possible de voir minute par minute le chantier de la veille par exemple.

  • Avec l’arrivée du Row Control, Horsch propose une solution vraiment efficace pour limiter les pertes liées au jalonnage. Le système de retour en trémie de la graine des tuyaux fermés pour le jalonnage permet de laisser une pression identique dans la tête. Ainsi, il n’y a pas de pertes liées au jalonnage.

  • Les visiteurs qui ont arpenté les recoins du hall 5 d’Agritechnica ont pu découvrir un tracteur Deutz-Fahr dont la cabine avait pivoté de 180°. Il s’agit d’une solution mise au point par Rottenkelber, concessionnaire Deutz-Fahr et Doppstadt, et le constructeur spécialisé dans les adaptations pour poids lourds Paul Nutzfahrzeuger.

  • Choisir le bon outil est parfois complexe, notamment dans le cas des mélangeuses où il faut prendre en compte de nombreux paramètres. Kuhn propose la solution Click & Mix pour aider les éleveurs. Celle-ci se présente sous un format d’application pour mobile. Il s’agit pour l’éleveur d’entrer dans cette appli ses données de rations, la taille de son cheptel et les dimensions de son bâtiment. Une fois ces étapes franchies, l’application lui proposera les trois modèles de mélangeuses de la marque les mieux adaptés à ses contraintes. L’objectif n’est pas seulement de choisir sa machine, mais aussi de tester la compatibilité d’un modèle de mélangeuse avec différentes configurations d’alimentation.

Pierre Peeters, Loris Coassin et Corinne Le Gall