Les nouveautés high-tech de la semaine
/
  • Monosem apporte du nouveau dans sa gamme de terminaux de commande avec, en chef de file, l’arrivée en quantité limitée de l’Isobus Touch Pro au printemps 2018. Cette nouvelle console est en quelque sorte la version « Monosem » du nouveau moniteur John Deere 4640 (cf. article John Deere 4640). Le terminal est compatible Isobus avec les UT TC-bas et TC-haut et est adapté aux semoirs à distribution électrique de la gamme Monosem. Le moniteur Monosem CS 30 lancé cet été était disponible en deux versions : une version Classic et une version Comfort. Il est désormais possible de passer de la version Classic à la version Comfort après la livraison si l’utilisateur le souhaite, grâce à une clef d’accès à la mise à jour. La version Comfort permet notamment d’indiquer les cas de sur- ou sous-population.

  • Holmer introduit ses nouvelles solutions pour le déterrage des betteraves avec le Terra Felis 3. Présenté à l’Agritechnica, il remplace le Terra Felis 2 Eco. Parmi les grandes évolutions, on note l’arrivée d’une cabine élévatrice. En s’élevant, elle se recule pour une meilleure vue sur le chantier de déterrage, que ce soit au niveau du collecteur ou du convoyeur. Il hérite du système DynaFill qui offre une solution de remplissage des camions automatisée. Ce nouveau déterreur conserve également le pick-up Vario Pack avec un angle d’attaque qui peut varier de 17 à 22 degrés. Du côté du nettoyage, l’allemand propose quatre solutions, dont le nouveau CrossRoller Flex, conçu pour les conditions extrêmes de saleté, ainsi que la présence de pierres. Le Terra Felis 3 est toujours motorisé par un MTU de 7,7 l. Il est Tier 4 F et développe 354 ch. La commercialisation est prévue pour la campagne de 2018.

  • La remorque à tapis sans fin Aperion de Strautmann reçoit de nouveaux équipements. Le constructeur allemand montrait notamment à Agritechnica une vis de transbordement pour céréales et maïs grain. Le module s’installe à l’arrière de la remorque. La porte arrière montée en standard est remplacée par une paroi arrière avec vis de transbordement. L’entraînement s’effectue mécaniquement par la prise de force du tracteur. Avec un diamètre de vis de 500 mm, l’objectif de Strautmann est de proposer un débit maximal de 450 tonnes par heure. Les fonctions hydrauliques de la vis de transbordement sont alimentées en huile par un circuit indépendant et se commandent depuis un pupitre. La vis est également livrée avec une caméra. Pour décharger sans utiliser la vis, la paroi s’ouvre grâce à un mécanisme de pivotement hydraulique.

  • Changer la configuration de sa barre de coupe à céréales pour pouvoir récolter le tournesol est désormais plus simple grâce à Zürn. Le constructeur a développé une adaptation pour le tournesol en un seul bloc afin de ne pas avoir à monter les rallonges une par une. Ainsi, le temps de changement de configuration est plus rapide et la manipulation plus aisée. Ce bloc tournesol s’adapte à toutes les marques de barres de coupe. Grâce à une composition essentiellement en matières plastiques, l’ensemble obtient une légèreté qui lui permet d’équiper aussi des coupes Vario. L’ensemble coupe plus extension tournesol pourra être posé sur le nouveau chariot Zürn, récemment homologué pour le marché français.